Voyance-Loi d'attraction-Anges-Gagnez sa vie chez soi

Voyance-Loi d'attraction-Anges-Gagnez sa vie  chez soi

ma leucémie a changée ma vie


à l'âge de 29 ans j'apprend que j'ai la leucémie

//mylifegaby.empowernetwork.com  j'y raconte comment j'ai apprit que j'avais la leucémie stade terminal en 1984 à l'âge de 29 ans.Image (29).jpg


26/12/2015
0 Poster un commentaire

ma chimio

moichauve.jpg
Au début je me débrouillait je me chauffait avec des boulettes de papier journal mouillée dans le poêle a charbon j'ai eut des amis qui m'ont apporté de la nourriture..

Malheureusement avec 200 euros par mois pour vivre, plus les traitements donc certains n'était pas remboursés ... ce fût impossible de tenir.

Je fût contraindre d'aller vivre chez mes parents, de laisser pratiquement tous mes meubles je perdit tout à nouveaux dans ma vie pour la deuxième fois.

 

Mes parents n'étant pas riches non plus il n'y avait que la pension de mon père et mon frère et ma mère à sa charge ce ne fût pas facile.

Les organismes de soi disant aide sociale refusaient de m'aider hors je devais prendre des traitements urgents mais non remboursés c'est honteux quant j'y repense.

 

J'étais tout d'abord dans un hôpital qui n'étais pas spécialisé pour ce genre de maladie et la doctoresse me prescrivait des doses à plus de 100% de chimio car étant au stade terminal pas le choix plus de la morphine et cortisone etc immodium , calmant , même du frenatyl !!

 

Je me souvient que la première fois on ne m'avait pas averti je rentrai donc à pied de la chimio mais je me sentait tout d'un coup pas bien et en rue je me suis sentie mal la tête qui tournai et une horreur je suis rentrée dans un établissement pour demander de l'aide un taxi que sait je j'avais pas d'argent !! ils ont crut que j'avais bu !! j'ai quant sut avoir un taxi que ma mère a payé.

 

Après ma mère m'accompagnait les gens pensent toujours que vous avez bu et personne ne vous aide c'est honteux grave et aussi grave aux médecins de ne m'avoir rien expliqué surtout que c'était des traitements qui étaient peu connut puisque c'était les tout premiers pas les hybrides de maintenant.

 

En plus de cela lorsque j'allais je devais aller toutes les semaines prise de sang mais avec un baxter donc piqué dans les bras heureusement grosse veines comme mon père, puis attendre résultats qui durait deux a trois heures puis si asses globule blanc alors on mesurait dosage de la chimio et chimio durait deux heures voir même plus je vomissait avant et pendant une horreur.

La petite infirmière qui me faisait la chimio devait mettre des gants car une seule goutte de cette chimio pouvait détruire son sang pour dire le poison que l'on m'injectait.

Un jour elle était étonnée que la doctoresse me fasse la chimio car j'étais en dessous et même très bas de la norme, elle me donna aussi des conseils comment travailler sur ses cellules et des trucs a lire pour travailler intérieurement.

 

Au bout de trois mois je ne tenait plus debout, comme je perdait mes cheveux j'ai dit hop ! rasez moi la tête ai je demandé au coiffeur c'était mieux que de voir ses cheveux tomber partout.

Mais je n'avais plus de réaction aux jambes et je ne savais plus lire ni écrire et mes jambes sautillaient tout le temps.

Nous expliquions cela à la doctoresse qui nous traité de folles, du coup ma mère décida que j’irai à l'institut Bordet.

Arrivé là bas on ne pouvais pas me prendre alors je dit je ne me fait plus soigner car si je reste là bas dans cet hôpital je vais mourir puis à moins de 2000 globule blanc elle me faisait chimio.

Alors je fût prise par une grand professeur Docteur Trijkmans mon sauveur je ne l'oublierai jamais un chercheur comme on n'en fait plus.

Lui par contre nous expliqua que c'était normal que la cure M.O.P.P attaquait les centre nerveux , il me donna des doses tout à fait différente et des calmants différents.

Cela a été pour moi le jour et la nuit, je ne vais pas dire que je n'étais plus malade avec les vomissements mais je n'avais plus tout ces symptômes des jambes qui partaient dans tous les sens et j'ai sut relire et écrire et tricoter même.

 

Par contre c'était super bien organisé à Bordet je faisait prise de sang et parfois ils prenait que du sang au bout des doigts pour éviter d'abîmer les veines et on recevais son résultat sur 1heure par un tube qu'ils envoyaient du troisième étage.

Et c'était à nous de voir si on avait asses de globule blanc ou pas si on voyait qu'il n'y avait pas asses on devait aller au deuxième chez cancérologue et voir ce qu'il disait .

Souvent il me disait de revenir dans deux jour le temps que cela remonte.

Il n'était pas pour les transfusions il préférait attendre mais pas trop longtemps comme il me disait pour ne pas que tumeur prend le dessus.

 

Chez eux les chimio étaient rapides 15 minutes rien à voir avec ce que j'avais vécut, car ce que je ne vous avaient pas dit c'est que lorsque c'était la cure A.B.V.D la piqûre rose punaise cela brûlait dans toutes mes veines , vous pensez bien si cela durait plus de deux heures la souffrance que j'ai eut.

Tandis que là quinze minutes dur aussi mais ouf plus vite, le produit sortait même par mes yeux cela brûlait, j'ai même une fois uriné le produit rose brûlant.

 

Malgré cela avant dans la salle d'attente je me sentait pas bien j'allais vomir a l'avance ce malgré les médicament je devait prendre un calmant ; Le cauchemar j'ai vu un jour un patient s'enfuir et descendre dans le sous sol de l'hôpital car il n'en pouvais plus.

Évidemment toutes les chimio ne sont pas pareils mais ici ils n'avaient pas le choix.

Lorsque je sortait de la chimio je rentrai, je m'allongeait avec un bassin exemple je rentrai a midi je regardait l'heure car habituée et a 13h je commençait vomir tous les 15 minutes pendant plus de douze heures puis je regardait réveil ah cela diminuait toute les heures après toutes les deux heures alors je me sentait encore mal mais soulagée.

La seule chose que j’arrivai a manger c'est du fromage blanc maigre sans sucre, après je me ruait sur le pain cancérologue me disait que c'était à cause de la cortisone.

Et au lieu d'être mince j'étais devenue énorme par la cortisone car j'en avais en chimio et en cachets , du coup les gens du quartiers disait que je n'avais rien que c'était dans ma tête parce que j'étais grosse puff les gens n'importe quoi .

Faut dire aussi que pendant mes chimio mes cheveux ont repoussés puis je les ai a de nouveaux reperdu ce qui est bizarre. //ma-leucemie-a-changee-ma-vie.empowernetwork.com


25/02/2014
0 Poster un commentaire